was successfully added to your cart.

Vivre dans un pays très peu cher pour pouvoir travailler moins

By 23 November 2017Développement personnel
vivre pays peu cher
Découvrez maintenant notre formation !

1) Dans quels pays peut-on vivre pour un coût très bas tout en étant en sécurité ?

Certes, les pays où le coût de la vie est à la fois extrêmement peu cher et où vous pouvez vivre sans vous inquiéter en permanence d’un coup d’état où d’une révolution ne sont pas légion mais ils existent. Le premier auquel je pense est l’Inde. A part quelques régions tout au nord à la frontière du Pakistan, vous pouvez généralement y vivre de manière assez sereine. Les amateurs de nourriture épicée et de spiritualité y trouveront certainement leur bonheur. Si vous souhaitez rester en Europe, Malte a depuis la crise attiré beaucoup de gens venus y vivre pour son coût assez réduit. Un autre pays possible est la Pologne, qui a conservé des prix ridicules par rapport à la France.  Dans le reste du monde, l’Amérique du sud peut vous paraître attractive, mais un peu (beaucoup) trop agité pour ceux qui ne veulent pas avoir à se soucier au quotidien de leur sécurité. L’Asie du sud-est (Vietnam, Thailande, Laos) est toujours une très bonne destination, en plus idéale pour du tourisme médical, si certains d’entre vous ne sont pas assez couverts par la sécurité sociale.

2) Concrètement, cela coûte combien pour vivre dans ces pays ?

Je vais donner l’exemple de l’Inde et de la Pologne, en considérant à chaque fois un niveau de confort correct, mais un style de vie local. Pour l’Inde, vous trouverez dans toutes les grandes villes (sauf Mumbai) des appartements de 30-40 mètres carrés pour 100 à 200 euros par mois. Comptez un euro par repas pour manger un plat complet dans des restaurants locaux. Pour la Pologne, pour un appartement de la même taille, ce sera de 200 à 300 euros dans la plupart des grandes villes. Comptez 5 euros pour un bon repas au restaurant.

3) Comment gagner la somme d’argent suffisante en travaillant peu ?

Une première possibilité est de convaincre votre entreprise actuelle de vous laisser travailler à distance. Bien évidemment, cela reste encore inimaginable dans beaucoup de boites, et impossible pour beaucoup de postes. Si vous êtes dans un secteur en forte pénurie de main d’œuvre et dans lequel on peut facilement faire tout à distance, néanmoins, cela vaut le coût de demander à votre entreprise. Il est probable qu’en faisant votre emploi à distance, vous accomplissiez les tâches beaucoup plus rapidement, car vous perdrez moins de temps en bureaucratie et réunions inutiles, ainsi qu’en jeux de pouvoir. L’inconvénient, je ne vous cache pas que vous avez peu de chances d’être promu si vous travaillez à distance. Mais après tout, quel intérêt de continuer à se tuer au travail sans avoir le temps d’apprécier son argent, uniquement pour la vague espérance de monter un échelon avec comme conséquence principale encore plus de stress et des horaires encore plus lourds ?   Un deuxième moyen est de travailler pour des sites comme upwork et brickwork, où vous êtes payés à la mission ou à l’heure. En ayant de très bonnes compétences dans un domaine et en se faisant bien noter par ses clients au fil du temps, il est possible d’avoir un salaire horaire assez intéressant. La dernière possibilité est de posséder des rentes, que ce soit dans l’immobilier ou grâce à une entreprise que vous avez réussi à automatiser pour que l’argent rentre tous seul.  Beaucoup de livres donnent le tour de main et les recettes pour créer ce type d’entreprises : je vous recommande en particulier la lecture de La semaine de 4 heures de Tim Feriss et Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études d’Olivier Roland. Cliquez-ici pour savoir comment arrêter de procrastiner et réaliser vos rêves.

Découvrez maintenant notre formation !
Richman

Author Richman

More posts by Richman

Leave a Reply