was successfully added to your cart.

2 méthodes pour influencer les gens tirées de Dale Carnegie

influencer les gens

1) Comment faire une première bonne impression
Certaines études montrent que l’opinion qu’une personne se fait de vous est en grande partie établie durant les 30 premières secondes. Cela signifie que la toute première impression que vous donnez est primordiale. Il existe une méthode simple pour que celle-ci soit bonne : le sourire. Comme on le répète, « On n’est pas responsable de la tête que l’on a mais on est responsable de la tête que l’on fait ». Carnegie, lui, écrivit que « L’expression qu’une femme porte sur la figure est beaucoup plus importante que ce qu’elle porte sur le dos ». Beaucoup d’entrepreneurs se sont servis de leur sourire pour obtenir ce qu’ils voulaient et créer leur fortune, comme Charles Schwab, célèbre homme d’affaire américain, qui dit que c’est en souriant qu’il gagna un million de dollars. Les scientifiques s’accordent aujourd’hui pour dire qu’une grande partie du message que l’on transmet lorsque l’on parle est déterminé par l’expression visuelle que l’on affiche (celle-ci est donc primordiale pour influencer les gens). Mc Connel, psychologue célèbre, affirma que : « Ceux qui sourient ont tendance à diriger, à enseigner où à vendre avec plus d’efficacité, et leurs enfants sont en général plus heureux. Un sourire a plus d’effet qu’un froncement de sourcils ». Aux Etats-Unis, où une grande partie du salaire des serveurs repose sur leur pourboire, ces derniers ont compris depuis longtemps l’intérêt d’afficher un grand sourire pour gagner plus d’argent. En plus, sourire rendrait plus heureux et serait bon pour la santé, alors pourquoi ne pas le faire ?

2) Donnez aux gens de la reconnaissance pour les influencer
Un des directeurs du service de la poste aux Etats-Unis possédait un secret qui lui permit de monter à un échelon si élevé et d’influencer les personnes importantes. Il possédait une mémoire incroyable pour retenir le nom des gens, et il mettait toujours un point d’honneur à les appeler par leurs noms. Même lorsqu’il voyait quelqu’un qu’il n’avait rencontré qu’une seule fois un an auparavant, il saluait immédiatement la personne par son bon nom. L’effet était incroyable : tout le monde l’appréciait immédiatement pour cette raison. Agent électoral de Franklin D Roosevelt, sa méthode contribua très fortement à installer ce dernier dans le fauteuil du bureau présidentiel. Quelques mois avant le début de sa campagne, il rencontrait des centaines de représentants électoraux chaque semaine, et chacun recevait après une lettre adressée à son propre nom. Cet homme avait compris un principe quasiment universel : chaque homme préfère de très loin son nom à tous les autres de la terre.
Se rappeler correctement du nom d’une personne et l’employer est une manière de faire un compliment subtil et apprécié. A l’inverse, l’avoir oublié, mal orthographié ou mal prononcé provoque une offense subtile. Carnegie se souvient qu’il avait fait une faute pour le nom du manageur d’une banque, et que celui-ci lui avait envoyé une lettre désagréable en retour, juste à cause de cela. Lorsqu’une entreprise grandit beaucoup en taille, elle devient facilement impersonnelle. Un bon moyen pour l’humaniser est que chacun fasse l’effort d’essayer de se souvenir du prénom des autres. C’est également un bon moyen de donner une très bonne impression aux clients et de les fidéliser, que ce soit dans un restaurant, dans un hôtel, ou dans un magasin de mode. Et d’inciter ses clients à dépenser encore plus d’argent chez vous.
Bien sûr, mémoriser les noms des personnes prend un certain temps, mais « la courtoisie est faite de petits sacrifices » comme disait Emerson.
Cliquez-ici pour savoir comment penser en dehors du système.

Pour plus d’astuces, vous pouvez bien sûr lire Comment se faire des amis de Dale Carnegie.

Richman

Author Richman

More posts by Richman

Leave a Reply